Badge de porte

Le badge pour porte d’immeuble utilise la même technologie NFC que le Pass Navigo, il peut se présenter sous différentes formes, macaron, carte ou sous la forme d’une clé électronique.

Dupliquer un badge pour porte d’immeuble n’est pas aussi simple que faire la copie d’une clé de serrure mécanique, la puce Mifare utilisée permet un stockage de données de 1024 bits, ce qui donne à chaque marques de contrôle d’accès Vigik la possibilité de diversifier leurs méthodes d’identification.

La marque Comelit/Immotec s’est distinguée des autres marques par sa capacité à complexifier le contenu de ses badges et à la mise en place d’un système anti-copie utilisant un compteur de passage au même titre que la marque Intratone.

La copie du badge d'accès avec système anti-copie

Comme nous venons de le voir, Comelit/immotec et Intratone du groupe Cogelec ont chacun mis en place un système pour empêcher la copie de leurs badges. Ce système fonctionne sur le principe du compteur de passage. Chacune des marques l’exploitent de manière différente.

Le badge Comelit/immotec

Pour la marque Comelit/Immotec, la centrale de contrôle d’accès Vigik va identifier puis récupérer les données contenues dans la puce RFID du badge à chaque fois que celui-ci sera présenté devant la tête de lecture de proximité. En comparant ces données avec celles contenues dans sa mémoire, la centrale Comelit va ensuite incrémenter le compteur de passage en écrivant celui-ci dans le badge résident. Dès lors, si une copie est présentée contenant les mêmes données d”identification que le badge original, la centrale va par comparaison, déterminée que l’un des deux badges est un clone, de ce fait, elle désactivera les deux badges en question. Théoriquement seul le bailleur ou syndic de l’immeuble est en mesure de pouvoir réactiver le badge original.

Dans la pratique, badge-vigik.fr est capable de copier et de réactiver ce type de badge.

Le badge Intratone

Tout comme son homologue, Intratone à aussi mis en place le principe du compteur de passage, il est donc légitime de se poser la question de qui à copié l’autre.

Le compteur Intratone est beaucoup plus présent dans les badges en circulation que celui de Comelit, probablement du fait que Intratone ne commercialise qu’un seul modèle de centrale d’accès couplée à un module GSM tandis que la marque Comelit dispose de plusieurs versions de centrales d’accès mais au fonctionnement relativement proche.

Contrairement à Comelit, Intratone ne désactive qu’un seul des deux badges, en effet, étant dans l’incapacité matérielle de pouvoir déterminer lequel est le clone et lequel est l’original, et probablement pour permettre au résident de pouvoir accéder à son immeuble ou sa résidence, seul le second badge présenté devant la tête de lecture de la centrale Intratone sera désactivé.