Le badge magnétique passe-partout

L’organisme Vigik à été à l’initiative du badge magnétique pour procéder au remplacement complet des clés passes partout PTT qui permettaient aux facteurs, livreurs, services techniques et de secours de pénétrer rapidement dans un immeuble sans en connaitre le Digicode ou devoir sonner à l’interphone. Malheureusement cette clé a été largement diffusée ce qui a permis l’accès aux immeubles à des personnes non autorisées.

Le badge magnétique

Avant de comprendre le fonctionnement d’un passe Vigik il est intéressant d’expliquer brièvement le fonctionnement du badge résident.

L’idée était donc de remplacer l’ancien système à clé par un système électronique plus sécurisé et plus évolutif dans le temps. Vigik a donc développé, pour les immeubles, le contrôle d’accès NFC basé sur la technique RFID et NXP et ce en partenariat avec de grandes marques telles que Intratone du groupe Cogelec, Urmet, Comelit/Immotec et CDVI.

Le badge magnétique fonctionne donc en NFC (Near Field Communication) technologie permettant la communication sans fil à courte distance, de l’ordre de 3 à 5 cm. La tête de lecture de la centrale Vigik va générer par induction un courant dans l’antenne du badge qui aura pour effet d’alimenter la puce de celui-ci et ainsi permettre l’échange d’informations.

Le pass magnétique

Vigik a donc introduit dans l’ensemble des centrales d’immeuble des codes prestataires permettant l’accès aux services de distribution de courrier, aux sociétés affiliées à l’ADBAL (l’association de distribution en boîtes aux lettres), aux services techniques d’Enedis ainsi qu’aux services de secours.

Ces différents prestataires doivent avoir l’accord de Vigik pour se voir attribuer une borne de rechargement permettant de récupérer les droits de validité des pass magnétique. Ces droits sont accordés selon un cahier des charges indiquant les jours, horaires et durées au-delà desquels le pass sera inactif.

Afin d’éviter qu’un passe partout magnétique ne soit égaré ou volé, Vigik a volontairement limité la durée d’accès à 72h, au-delà le pass devient inactif, il devra être rechargé uniquement dans la borne qui lui est attribué.